Liberatore cueille les fleurs du mal


liberatore_cover

Gaetano “Tanino” Liberatore est un talent précoce, il n’a que treize ans quand il entre à l’école des Beaux-Arts de Pescara (en Italie). À la fin des années 70 il réalise des pochettes d’albums (dont un Frank Zappa en 1983) et collabore avec différents fanzines (notamment Cannibale), il est l’un des fondateurs de Frigidaire où il rencontre Stefano Tamburini avec qui il crée RanXerox. C’est ce titre qui lui offrira une notoriété internationale, mais à la mort de Tamburini en avril 1986 il abandonne la série. Il ne la reprendra que dix ans plus tard pour boucler RanXerox 3 avec l’aide d’Alain Chabat au scénario. Depuis plusieurs années, il s’ouvre à l’art moderne et travail pour le cinéma, il remporte d’ailleurs le César des meilleurs costumes pour « Astérix, mission Cléopâtre » en 2003. Depuis, il navigue entre BD, Illustrations et couvertures d’albums, il a d’ailleurs réalisé celle de “Geeks on stage” de Shaka Ponk en 2013.

C’est avec notre ami Virginio Vona que nous le retrouvons ce mercredi à la Galerie Glénat où il présente les originaux de son nouvel ouvrage « Les fleurs du mal », un recueil illustré de trente poèmes de Charles Baudelaire. Un prétexte idéal pour le sulfureux Liberatore à explorer les corps et extrapoler le verbe, il puise son inspiration dans la mort, la déchéance et autres sujets non conventionnels. La diversité et la singularité des thèmes abordés transposées par la force de son style à la fois sauvage et réaliste. Il transcende le vocabulaire du poète avec son jargon graphique, on passe d’un détail réaliste à un crayonnée évasif, tout est dit sans pourtant bien le prononcer, l’essentiel est préservé pour avouer l’intention. Son trait a su épouser les vers de Baudelaire et nous offre une interprétation exceptionnelle, à la fois sensible et moderne, leur conférant à chacun une certaine intemporalité. Avouons ainsi que Liberatore est un de ces grands qui laissera une empreinte profonde et fertile et souhaitons au peintre le même succès qu’au poète.

Stay in the sweet mood !!

*Article publié pour inthemood.tv


Tagged with: , , , , , , , ,

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!